LETTRE D'INFORMATION

S'abonner   Se désabonner

Lettres d'information



docnet filmsdocnet films



à propos de film-documentaire.fr

partenaires

le RED

contact


Rejoignez-nous sur Rejoignez-nous sur Facebook !






classeur

[- 25 615 auteurs]

Jean Rouch

"Docteur ès lettres, ingénieur civil des Ponts et Chaussées, diplômé de l'institut d'ethnologie, chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique, Jean Rouch effectue des recherches ethnographiques au Niger et au Sénégal à partir de 1941.
En 1946, il fait la première descente du Niger en pirogue et, l'année suivante, il commence à réaliser des reportages documentaires.
Admirateur des films de Robert Flaherty, Jean Rouch donne une nouvelle impulsion au cinéma ethnographique en filmant avec une caméra 16 mm des faits sociaux précis. Son Initiation à la danse des possédés (1948) est remarquée dans des festivals, et les films qui vont suivre connaissent souvent une exploitation commerciale. Jean Rouch n'est pas seulement un homme d'étude. Son mérite est de joindre à ses observations anthropologiques un bagage technique et une méthode d'approche de plus en plus personnelle. En effet, il est son propre opérateur, enregistre les événements dans leur continuité - sans couper les très longs plans séquences - et tourne au cœur de l'action, la caméra à la main. Les Maîtres fous (1954), extraordinaire document sur les rites de possession de la secte des Haoukas au Niger, est à cet égard la référence du cinéma selon Jean Rouch. Le film, critiqué pour sa minutie d'entomologiste, déclenche la controverse. (...)" (Source : Ciné-Ressources)

 

 








-

Mon père, c'est un lion
Lionel Baier, © 2009

Je suis un Africain blanc
Bernd Mosblech, © 2007

Jean Rouch et Germaine Dieterlen
Philippe Costantini, © 2004

Jean Rouch : paroles données
Marc-Arnaud Boussat, © 1997

Jean Rouch
Jean-André Fieschi, © 1997

L'Inventaire de Jean Rouch
Julien Donada, Guillaume Casset, © 1993

Lettre à Jean Rouch
Éric Pauwels, © 1992

Jean Rouch, premier film : 1947-1991
Dominique Dubosc, © 1991

Jean Rouch et sa caméra
Philo Bregstein, © 1977

Télérencontres avec Jean Rouch
Jean Rouch, © 0



-

Improviser le cinéma
Gilles Mouëllic - Yellow Now, 2011

Découvrir les films de Jean Rouch
Collecte d'Archives, inventaire et partage - Collectif - CNC, 2010

The Adventure of the Real: Jean Rouch and the Craft of Ethnographic Cinema
Paul Henley - The University of Chicago Press, 2010

Jean Rouch
Cinéma et Anthropologie - Textes réunis par Jean-Pierre Colleyn - Éditions Cahiers du Cinéma/INA, 2009

Afriques 50
Singularités d'un cinéma pluriel - Sous la direction de Catherine Ruelle, avec la collaboration de Clément Tapsoba et Alessandra Specia - L'Harmattan, Coll. Images Plurielles, Paris, 2005

Le Documentaire passe au direct
Guy Gauthier, Philippe Pilard, Simone Suchet - VLB Éditeur, Collection "Les champs de la culture", Montréal, 2003

Le cinéma français de la Libération à la Nouvelle Vague
André Bazin, Jean Narboni - Les Cahiers du Cinéma, Collection "La Petite Bibliothèque", Paris, 1998

Jean Rouch ou le ciné-plaisir
CinemAction n°81 - René Prédal - Corlet éditions, 1998

Carnets du Docteur Muybridge n°3
Yann Lardeau - Ardèche images, Lussas, 1995

Anatole Dauman
Souvenir-Écran - Jacques Gerber - Éditions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1989

Cinéma du réel
Textes recueillis par Claire Devarieux et Marie-Christine de Navacelle - Éditions Autrement, Paris, 1988

Un art de la célébration- Le cinéma de Flaherty à Rouch
Henri Agel - Éditions du Cerf, Collection « Septième Art », Paris, 1987



  [- 42 films]


Le Rêve plus fort que la mort
2002 - 88 minutes
Portrait de Germaine
1999 - 35 minutes
En une poignée de mains amies
1997 - 28 minutes
Madame L'Eau
1993 - 120 minutes
Brise-Glace
1987 - 89 minutes
De bleke vos op het spoor
1984 - 48 minutes
Sigui Synthèse (1967-1973)
1981 - 120 minutes
Cinémafia
1980 - 33 minutes
Ispahan : lettre persane
1977 - 36 minutes
Cocorico ! Monsieur Poulet
1974 - 90 minutes


mémoriser imprimer 23/3